Le chauffage au bois : une façon de vivre écologique

Le bois de chauffage est une énergie renouvelable, naturelle et qui connaît un accroissement régulier de ses ventes depuis quelques années. Bien que le nombre de ménages utilisant des appareils au bois de chauffage progresse en France, la consommation de bois se stabilise, grâce notamment à la performance des appareils et l’introduction de combustibles de type pellet ou granulés de bois. Évidemment, l’efficacité de ce genre d’installation dépend avant tout de l’isolation thermique de l’habitation, ainsi que des bons réglages dès la mise en route.

Le bois de chauffage : un combustible renouvelable

Se chauffer au bois de chauffage n’aurait que des avantages, selon plusieurs études récentes. A tel point qu’on parle d’énergie « éconologique », c'est-à-dire à la fois écologique et économique. Le bois de chauffage est en effet la source d’énergie réputée comme étant la moins chère du marché. Une installation de type poêle à bois accueille idéalement des buches, dont la performance est améliorée grâce à un système de circulation d’air complexe. Attention cependant à stocker le bois de chauffage à l’abri de l’humidité, pour une combustion propre et une montée rapide en température du poêle à bois.

Granulés de bois ou pellet : une autre forme de bois de chauffage

Pour le chauffage d’appoint, il existe également une autre ressource énergétique que le bois de chauffage : le pellet ou les granulés de bois. Un poêle à bois se distingue par deux modes de combustion : le poêle à granulés de bois ou pellets, et le poêle à buches. Le chauffage par l’utilisation de granulés de bois demeure une solution économique, qui permet de réduire jusqu’à 50% une facture de chauffage. L’investissement initial permet en outre de rentabiliser l’installation d’un poêle à pellets ou granulés de bois en cinq ans environ.

Poêle à pellets : les avantages et les inconvénients

Les granulés de bois et pellets sont fabriqués à partir de sciure ou de sous-produits issus de la menuiserie. Les sciures sont réduites à l’état de farine et comprimés, ce qui en fait un bio combustible propre. Pour bénéficier de toute l’efficacité d’un poêle à pellets au sein de votre habitation, il convient de réaliser une étude préliminaire et ce dès la conception de la maison. En effet, au-delà de 100 m2, les normes environnementales en vigueur imposent l’installation de convecteurs électriques.

Bois de chauffage, granulés de bois et pellets : une solution écologique et économique

Opter pour l’une de ces trois solutions, c’est s’assurer ainsi de profiter d’une énergie renouvelable, naturelle et écologique. Si le poêle à bois de chauffage dispose de qualités esthétiques et chaleureuses indéniables, les granulés de bois ou pellets disposent quant à eux d’un avantage supplémentaire : la propreté par rapport au bois de chauffage traditionnel, sous forme de buches, et la diminution des opérations ponctuelles de manutention.