Cuisinière à bois : une grande tendance du chauffage traditionnel

Très répandue dans les campagnes d’autrefois, la cuisinière à bois faisait également office de chauffage central, contribuant à réchauffer les autres pièces de la maison, notamment par le biais de plusieurs radiateurs. La disparition progressive de ce type de chauffage traditionnel a laissé la place, entres-autres, aux gazinières à butane. Cependant, la tendance actuelle est de revenir à un mode de chauffage traditionnel au bois. On le constate notamment grâce à la recrudescence des poêles à bois, qui puisent leur efficacité énergétique dans l’emploi de matériaux renouvelables et naturels.

Les différentes marques existantes sur le marché

La plupart des marques de cuisinière à chauffage au bois se sont naturellement adaptées à des standards en matière de cuisson. La majeure partie des produits ne dépassent pas les 8 Kw. On retrouve par exemple la marque de cuisinière à bois Wamlser, qui propose notamment une plaque de cuisson standard, en vitrocéramique ou en acier.

Comment raccorder une cuisinière a bois ?

La plupart des modèles de cuisinière a bois disponibles sur le marché aujourd’hui, permettent de profiter d’une énergie renouvelable peu coûteuse, comme le bois ou les granulés de bois. L’objectif étant de maîtriser la combustion et donc les niveaux de température, pour profiter d’un confort de cuisson « à l’ancienne ». Parmi les systèmes de chauffage d’appoint traditionnels, on retrouve notamment la cuisinière a bois dite « simple ». Celle-ci est équipée d’un foyer, d’une plaque en fonte et d’un four classique, et peut se révéler hautement suffisante en fonction de l’espace dont vous disposez. Certains fabricants proposent également de coupler un poêle cuisinière à un bouilleur, pour la production d’eau chaude. Ayant la même fonction qu’une cuisinière simple, elle peut être raccordée à un réseau de chauffage central et / ou participer à l’alimentation en eau chaude sanitaire d’un ballon.

L’entretien d’une cuisinière à bois : les grands principes

Durant l’entretien de votre cuisinière a bois, vérifiez avant toute chose que la porte-trappe est bien étanche, et qu’il ne s’échappe aucune fumée à partir de cet endroit. Sinon, vous serez probablement obligé de changer le joint, qui se remplace en moyenne une fois par an. Il existe dans le commerce des kits qui comprennent notamment un joint en rouleau, ainsi qu’un nécessaire de colle spéciale. Prenez garde cependant à vous équiper du bon diamètre de joint avant de vous lancer ! Pour le nettoyage quotidien, par exemple d’une plaque en fonte non peinte, vous pouvez utiliser de la pâte à nettoyer. Certaines cuisinières à bois ont cependant des taques en fonte émaillées, il convient dans ce cas d’utiliser une éponge humide, avec un produit qui ne soit ni acide ni abrasif.

cuisinière a bois : quels prix à l’achat ?

Il existe de nombreuses solutions économiques de chauffage avec une cuisinière à bois, qui dépendent notamment de la puissance du système, ainsi que les matériaux employés. Si la pose est une composante fondamentale du coût du projet, il ne faut pas non plus sous-estimer l’importance du choix de l’installateur, qui déterminera notamment la qualité du service. Le prix d'une cuisinière à bois est compris entre 1 500 et 3 000 €. L'investissement dans ce mode de chauffage est vite rentabilisé grâce à l'efficacité de ce type d'appareil.