Poêles à granulés de bois : un mode de chauffage tendance et économique

Le poêle à granulés de bois connait un succès important depuis quelques années, en raison notamment de son faible coût énergétique et sa propension à devenir le mode de chauffage principal d’une habitation. L’appareil est conçu autour d’une technologie moderne, conçue pour chauffer rapidement et efficacement. Un poêle à granulés de bois remplace ainsi avantageusement un appareil à bûches vétuste. L’emploi de combustible type granulés de bois offre une meilleure autonomie que les autres types de bois qui demeurent difficiles à stocker et à conserver à l’abri de l’humidité.

Poêle a granulés de bois : quel emplacement idéal ?

Idéalement, un poêle à granulés de bois fonctionne de manière optimale s’il est placé au centre de la pièce qu’il est censé chauffer, et si possible à proximité d’une cage d’escalier. Le poêle à granulés de bois prélève de l’air neuf autour de lui, en fonction notamment des réglages et de la configuration choisie. La diffusion de chaleur se fait ensuite par convection ou par soufflerie. Si le fonctionnement d’un poêle à granulés par convection est plus silencieux et convient mieux pour une habitation récente, l’avantage d’un système alternatif par ventilateur permet de moduler les nuisances sonores.

Appareil de chauffage à granulés de bois: les avantages économiques

L’avantage d’une installation de chauffage de type poêle à granulés de bois demeure avant tout dans son confort d’utilisation au quotidien. La programmation du système permet une plus grande autonomie, grâce notamment à l’introduction d’un réservoir à granulés de bois qui permet d’atteindre dans certains cas une autonomie d’une semaine complète ! Par ailleurs, l’installation d’un poêle à granulés de bois demeure simple, puisqu’elle ne nécessite pas de raccordement au chauffage central.

Granulés de bois : prix et conditionnements

Les granulés de bois demeurent aujourd’hui le combustible le moins cher du marché. Leur performance est caractérisée par leur taux d’humidité inférieur à 10%, ce qui leur permet de produire plus d’énergie. Si vous achetez du combustible de type granulés de bois en sacs, il est conseillé de les prendre par palettes plutôt qu’à l’unité. Si vous décidez de stocker vos granulés en vrac pour des raisons économiques, sachez qu’il vous faudra investir dans un silo pour entreposer votre stock en toute sécurité.

L’entretien d’un poêle à granulés de bois : les grands principes

L’entretien régulier d’un poêle à granulés permet de profiter au maximum de ses capacités. Il existe cependant deux types d’entretien, l’un plus régulier et l’autre plus ponctuel. Pour garantir le bon fonctionnement de votre poêle à granulés au quotidien, nettoyez le brûleur et grattez si besoin les dépôts de granulés de bois qui peuvent s’incruster. Pour un entretien plus exceptionnel, pensez au ramonage du conduit, opération impérative pour garantir la sécurité et éviter les risques d’incendie. A ce titre, deux ramonages mécaniques par an sont obligatoires, dont un durant la période de chauffage. Un technicien qualifié doit être sollicité pour intervenir sur cette partie de votre installation. Outre ces interventions obligatoires, vous pouvez opter pour des produits de ramonage qui peuvent aider à éliminer certains résidus.